Comment créer une association pour une personne handicapée ?

Comment créer une association pour une personne handicapée ?

Défendre les droits de la personne, affirmer la place des proches, sensibiliser le grand public, financer des projets, soutenir d’autres familles ou le financement de la recherche clinique… Les raisons de créer une association pour personnes handicapées sont multiples. Dans tous les cas, ce type d’organisme à but non lucratif porte la voix et la volonté de ses membres. 

association pour handicapé

Vous vous demandez comment créer une association pour des personnes en situation de handicap, d’invalidité ou en lien avec une maladie ? Et ne savez pas par où commencer ? La création d’une telle association ne s’improvise pas ! Différentes démarches administratives doivent être entreprises et mieux vaut bien se renseigner en amont. L’équipe vous détaille tout cela dans ce nouvel article-guide.

Pourquoi créer une association pour une personne en situation de handicap ?

Avant de vous expliquer comment créer une association pour personnes handicapées, il nous paraît important de passer au crible les raisons qui poussent les personnes en situation de handicap ou leurs proches à se lancer. Ce type de structure concourt à :

  • Promouvoir leurs droits : en informant et en sensibilisant le grand public, les administrations et/ou le milieu médical aux problématiques que les personnes en situation de handicap peuvent rencontrer, en matière d’accessibilité, de soins, de scolarisation…

  • Les accompagner au quotidien : en se rendant disponible pour leur offrir une écoute, les comprendre ou les aider ;
  • Militer pour l’égalité des chances : via l’accès pour tous aux activités sportives, à l’éducation, à l’emploi, à la reconversion…
comment créer une association pour handicapé
  • Apporter un soutien financier : qu’ils soient réguliers ou exceptionnels, les frais liés à un handicap (équipement, sanitaire, confort de vie…) peuvent peser lourd sur le portefeuille des familles ou des personnes handicapées elles-mêmes.

Les membres de l’association partagent des valeurs, des intérêts communs et ont tous pour objectif de créer une société plus inclusive et bienveillante. Il sera d’ailleurs très utile à votre projet de poser par écrit ses objectifs, les valeurs qui animent concrètement l’association, sa vision et l’audience ciblée.

Pourquoi créer une association pour une personne en situation de handicap ?

Avant de vous expliquer comment créer une association pour personnes handicapées, il nous paraît important de passer au crible les raisons qui poussent les personnes en situation de handicap ou leurs proches à se lancer. Ce type de structure concourt à :

  • Promouvoir leurs droits : en informant et en sensibilisant le grand public, les administrations et/ou le milieu médical aux problématiques que les personnes en situation de handicap peuvent rencontrer, en matière d’accessibilité, de soins, de scolarisation…

  • Les accompagner au quotidien : en se rendant disponible pour leur offrir une écoute, les comprendre ou les aider ;
  • Militer pour l’égalité des chances : via l’accès pour tous aux activités sportives, à l’éducation, à l’emploi, à la reconversion…
comment créer une association pour handicapé
  • Apporter un soutien financier : qu’ils soient réguliers ou exceptionnels, les frais liés à un handicap (équipement, sanitaire, confort de vie…) peuvent peser lourd sur le portefeuille des familles ou des personnes handicapées elles-mêmes.

Les membres de l’association partagent des valeurs, des intérêts communs et ont tous pour objectif de créer une société plus inclusive et bienveillante. Il sera d’ailleurs très utile à votre projet de poser par écrit ses objectifs, les valeurs qui animent concrètement l’association, sa vision et l’audience ciblée.

Comment créer une association pour personne handicapée étape par étape ?

Avant de se lancer, il est important de définir le nom de l’association, en s’assurant qu’il n’existe pas déjà, c’est-à-dire qu’il ne soit pas déjà utilisé par une association existante. Pour créer une association pour personnes handicapées ou en lien avec une maladie, il faut être au moins deux fondateurs âgés de minimum 16 ans. Il est nécessaire de déterminer le siège de l’association et de vérifier que l’objectif du projet est compatible avec la loi 1901, autrement dit que sa finalité n’est pas de dégager du profit.

comment créer une association pour handicapé

La rédaction des statuts est une étape primordiale. Ces derniers déterminent les règles régissant l’association. Des mentions obligatoires doivent figurer (nom de l’association, siège social, objet, règles de direction, d’adhésion, d’assemblée générale…). Il existe deux façons de déclarer une association : en ligne ou sous format papier. Dans les deux cas, une copie des statuts de l’association ainsi qu’une copie du procès-verbal de l’assemblée générale constitutive sont demandées.

comment créer une association pour handicapé

Par la suite, si la préfecture accepte le dossier de constitution d’association et estime la demande conforme, elle émet un récépissé officiel de déclaration, qui contient un numéro RNA. Le cas contraire, elle adresse une lettre de refus, qui énonce les motifs de rejet de la déclaration. Il faut alors procéder à une nouvelle déclaration pour se conformer aux demandes de l’administration, si elles sont légitimes. Enfin, lors de l’émission du récépissé de déclaration, la préfecture demande la publication de la déclaration au Journal Officiel des associations.

Comment créer une association pour personne handicapée étape par étape ?

Avant de se lancer, il est important de définir le nom de l’association, en s’assurant qu’il n’existe pas déjà, c’est-à-dire qu’il ne soit pas déjà utilisé par une association existante. Pour créer une association pour personnes handicapées ou en lien avec une maladie, il faut être au moins deux fondateurs âgés de minimum 16 ans. Il est nécessaire de déterminer le siège de l’association et de vérifier que l’objectif du projet est compatible avec la loi 1901, autrement dit que sa finalité n’est pas de dégager du profit.

comment créer une association pour handicapé

La rédaction des statuts est une étape primordiale. Ces derniers déterminent les règles régissant l’association. Des mentions obligatoires doivent figurer (nom de l’association, siège social, objet, règles de direction, d’adhésion, d’assemblée générale…). Il existe deux façons de déclarer une association : en ligne ou sous format papier. Dans les deux cas, une copie des statuts de l’association ainsi qu’une copie du procès-verbal de l’assemblée générale constitutive sont demandées.

comment créer une association pour handicapé

Par la suite, si la préfecture accepte le dossier de constitution d’association et estime la demande conforme, elle émet un récépissé officiel de déclaration, qui contient un numéro RNA. Le cas contraire, elle adresse une lettre de refus, qui énonce les motifs de rejet de la déclaration. Il faut alors procéder à une nouvelle déclaration pour se conformer aux demandes de l’administration, si elles sont légitimes. Enfin, lors de l’émission du récépissé de déclaration, la préfecture demande la publication de la déclaration au Journal Officiel des associations.

Association pour personnes handicapées : qu’en est-il du coût ?

Si la création d’une association loi 1901 n’est pas payante, certains frais sont tout de même à prévoir. Ils varient selon la forme de domiciliation choisie, en fonction de si les fondateurs font appel ou non à des professionnels (avocats, juristes…) pour la rédaction des statuts, ou encore de la mise en place de leur stratégie de communication (animation des réseaux sociaux, création d’un site Internet, d’un blog, recherche de partenaires, organisation d’évènements…).

Par ailleurs, il ne faut négliger les “coûts cachés” qui s’imposent à une association et qu’il faudra tôt ou tard intégrer au budget de fonctionnement, pour éviter qu’ils ne pèsent sur votre trésorerie personnelle (ou celle de vos bénévoles). Typiquement, l’organisation d’événements et la recherche de partenaires, prennent du temps, génèrent des déplacements (et donc des frais kilométriques ou d’hébergement).

comment créer une association pour handicapé

Il en est de même pour la promotion de votre association qui nécessitera d’avoir recours à des professionnels pour créer un (bon) site web, animer les réseaux sociaux, réaliser des vidéos, optimiser le référencement naturel (SEO)…

Les subventions publiques comme ressources financières

A cet effet, si les capitaux propres sont insuffisants pour mener à bien les projets, il est possible de faire appel à des donateurs privés, des mécènes ou de demander des subventions publiques. Toutefois, pour ce faire, les associations doivent être déclarées auprès de la préfecture et surtout obtenir un numéro Siret. A noter que l’attribution de ce numéro n’est pas automatique. Il faut en faire la demande auprès de l’INSEE.

association handicap

Enfin, si votre association poursuit un objectif d’intérêt général, elle pourra collecter des dons plus facilement car elle aura la possibilité d’émettre des reçus fiscaux à ses donateurs. Une association sera reconnue d’intérêt général si elle réunit les trois conditions suivantes : une gestion désintéressée, aucune activité lucrative, et pas de fonctionnement au profit d’un cercle restreint de personnes.

La cagnotte solidaire, un moyen de collecter des dons

Les cagnottes solidaires peuvent aussi permettre de boucler le budget pour l’ouverture d’une structure associative, la mise en œuvre d’un projet ou tout simplement servir à couvrir les frais de fonctionnement. Différents sites, comme La Cagnotte des Proches, permettent de collecter des dons pour compléter les aides aux financements et les fonds perçus chaque année.

cagnotte handicap

Pour ouvrir une cagnotte en ligne, rien de plus simple ! Il suffit de lancer une collecte sur le site. Vous pouvez également inscrire votre association sur la plateforme de La Cagnotte des Proches pour ensuite faciliter la création des cagnottes en faveur de votre organisme. Pensez à bien expliquer le projet de l’association, à indiquer l’objectif de la collecte, puis à partager le lien de la cagnotte auprès de votre communauté, via les réseaux sociaux et autres moyens de communication.

L’équipe de La Cagnotte des Proches est convaincue que « l’entraide mutuelle redonne de l’espoir et crée une société plus inclusive ». Plusieurs associations se sont déjà inscrites sur la plateforme, notamment les associations Un Pas Vers la Vie, Solidarité avec les Soignants (lancée par Anne Roumanoff) ou encore le Centre Ressource qui collectent régulièrement des dons via La Cagnotte des Proches. N’hésitez pas, vous aussi, à passer à l’action et à collecter des fonds rapidement en créant une cagnotte en ligne grâce à la première plateforme de cagnottes solidaires en France.

Lire aussi : Quelles aides pour le handicap en France ?

Lire aussi : Comment collecter des dons sur des projets d’Ampleur

Association pour personnes handicapées : qu’en est-il du coût ?

Si la création d’une association loi 1901 n’est pas payante, certains frais sont tout de même à prévoir. Ils varient selon la forme de domiciliation choisie, en fonction de si les fondateurs font appel ou non à des professionnels (avocats, juristes…) pour la rédaction des statuts, ou encore de la mise en place de leur stratégie de communication (animation des réseaux sociaux, création d’un site Internet, d’un blog, recherche de partenaires, organisation d’évènements…).

Par ailleurs, il ne faut négliger les “coûts cachés” qui s’imposent à une association et qu’il faudra tôt ou tard intégrer au budget de fonctionnement, pour éviter qu’ils ne pèsent sur votre trésorerie personnelle (ou celle de vos bénévoles). Typiquement, l’organisation d’événements et la recherche de partenaires, prennent du temps, génèrent des déplacements (et donc des frais kilométriques ou d’hébergement).

comment créer une association pour handicapé

Il en est de même pour la promotion de votre association qui nécessitera d’avoir recours à des professionnels pour créer un (bon) site web, animer les réseaux sociaux, réaliser des vidéos, optimiser le référencement naturel (SEO)…

Les subventions publiques comme ressources financières

A cet effet, si les capitaux propres sont insuffisants pour mener à bien les projets, il est possible de faire appel à des donateurs privés, des mécènes ou de demander des subventions publiques. Toutefois, pour ce faire, les associations doivent être déclarées auprès de la préfecture et surtout obtenir un numéro Siret. A noter que l’attribution de ce numéro n’est pas automatique. Il faut en faire la demande auprès de l’INSEE.

association handicap

Enfin, si votre association poursuit un objectif d’intérêt général, elle pourra collecter des dons plus facilement car elle aura la possibilité d’émettre des reçus fiscaux à ses donateurs. Une association sera reconnue d’intérêt général si elle réunit les trois conditions suivantes : une gestion désintéressée, aucune activité lucrative, et pas de fonctionnement au profit d’un cercle restreint de personnes.

La cagnotte solidaire, un moyen de collecter des dons

Les cagnottes solidaires peuvent aussi permettre de boucler le budget pour l’ouverture d’une structure associative, la mise en œuvre d’un projet ou tout simplement servir à couvrir les frais de fonctionnement. Différents sites, comme La Cagnotte des Proches, permettent de collecter des dons pour compléter les aides aux financements et les fonds perçus chaque année.

cagnotte handicap

Pour ouvrir une cagnotte en ligne, rien de plus simple ! Il suffit de lancer une collecte sur le site. Vous pouvez également inscrire votre association sur la plateforme de La Cagnotte des Proches pour ensuite faciliter la création des cagnottes en faveur de votre organisme. Pensez à bien expliquer le projet de l’association, à indiquer l’objectif de la collecte, puis à partager le lien de la cagnotte auprès de votre communauté, via les réseaux sociaux et autres moyens de communication.

L’équipe de La Cagnotte des Proches est convaincue que « l’entraide mutuelle redonne de l’espoir et crée une société plus inclusive ». Plusieurs associations se sont déjà inscrites sur la plateforme, notamment les associations Un Pas Vers la Vie, Solidarité avec les Soignants (lancée par Anne Roumanoff) ou encore le Centre Ressource qui collectent régulièrement des dons via La Cagnotte des Proches. N’hésitez pas, vous aussi, à passer à l’action et à collecter des fonds rapidement en créant une cagnotte en ligne grâce à la première plateforme de cagnottes solidaires en France.

Lire aussi : Quelles aides pour le handicap en France ?

Lire aussi : Comment collecter des dons sur des projets d’Ampleur

Articles similaires