Handicap : découvrez le rôle des MDPH

Handicap : découvrez le rôle des MDPH

Le quotidien des personnes touchées par le handicap est souvent parsemé d’embûches et les activités de la vie courante peuvent parfois devenir de réels défis. De fait, les frais liés notamment à l’autonomie de la personne ou à ses soins sont incontournables. Mais comment faire face à ces dépenses et trouver des ressources financières ?

Handicap le rôle des MDPH

Dans ce guide, nous vous rappelons le rôle des MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées). Ces organismes d’État ont pour mission de prendre en charge une partie des coûts liés au handicap des personnes. Nous verrons qui sont les bénéficiaires de ces aides, pourquoi effectuer les démarches et comment constituer son dossier MDPH.

Quel est le rôle des MDPH ?

Le rôle des MDPH est d’offrir aux personnes handicapées, ainsi qu’à leurs aidants, un accès à des droits et des prestations. Ces structures ont notamment les missions suivantes :

  • l’accueil et l’information ;

  • l’évaluation des besoins en matière de soins, d’équipements adaptés ou d’aménagement du domicile ;
  • l’attribution d’aides ;
  • le conseil et l’accompagnement.
MDPH

Chaque conseil départemental de la MDPH intègre une Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Les représentants de cette commission sont chargés de prendre des décisions et de donner leur avis sur les demandes d’attribution des allocations.

Une équipe pluridisciplinaire a pour mission d’évaluer le projet de vie et les besoins quotidiens des personnes ayant déposé un dossier. Elle est composée de professionnels du domaine médico-social, comme des médecins, des infirmiers, des psychologues ou des ergothérapeutes.

Quel est le rôle des MDPH ?

Le rôle des MDPH est d’offrir aux personnes handicapées, ainsi qu’à leurs aidants, un accès à des droits et des prestations. Ces structures ont notamment les missions suivantes :

  • l’accueil et l’information ;

  • l’évaluation des besoins en matière de soins, d’équipements adaptés ou d’aménagement du domicile ;
  • l’attribution d’aides ;
  • le conseil et l’accompagnement.
MDPH

Chaque conseil départemental de la MDPH intègre une Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Les représentants de cette commission sont chargés de prendre des décisions et de donner leur avis sur les demandes d’attribution des allocations.

Une équipe pluridisciplinaire a pour mission d’évaluer le projet de vie et les besoins quotidiens des personnes ayant déposé un dossier. Elle est composée de professionnels du domaine médico-social, comme des médecins, des infirmiers, des psychologues ou des ergothérapeutes.

Qui peut bénéficier de la MDPH ?

Toutes les personnes en situation de handicap peuvent être bénéficiaires de la MDPH. Si vous souhaitez y avoir recours et déposer une demande, un médecin doit établir un diagnostic du handicap au préalable. 

Les demandes portent notamment sur le financement des aides ou aménagements suivants :

  • aide humaine : par exemple, pour l’habillage et l’hygiène, la scolarisation, l’orthophonie ou la prise en charge d’accompagnant d’élèves en situation de handicap ;
  • aide technique : fauteuil et équipements adaptés ;
  • aménagements du logement ou d’un véhicule TPMR (Transport des Personnes à Mobilité Réduite) ;
  • aide animalière : chien guide ou d’assistance ;
  • charges spécifiques ou exceptionnelles liées au handicap.
Handicap : découvrez le rôle des MDPH

Qui peut bénéficier de la MDPH ?

Toutes les personnes en situation de handicap peuvent être bénéficiaires de la MDPH. Si vous souhaitez y avoir recours et déposer une demande, un médecin doit établir un diagnostic du handicap au préalable. 

Les demandes portent notamment sur le financement des aides ou aménagements suivants :

  • aide humaine : par exemple, pour l’habillage et l’hygiène, la scolarisation, l’orthophonie ou la prise en charge d’accompagnant d’élèves en situation de handicap ;
  • aide technique : fauteuil et équipements adaptés ;
  • aménagements du logement ou d’un véhicule TPMR (Transport des Personnes à Mobilité Réduite) ;
  • aide animalière : chien guide ou d’assistance ;
  • charges spécifiques ou exceptionnelles liées au handicap.
Handicap : découvrez le rôle des MDPH

Pourquoi faire un dossier MDPH ?

Les allocations accordées permettent aux personnes handicapées ainsi qu’à leurs proches de participer à la vie sociale et leur donnent l’égalité d’accès aux droits.

Lorsque vous êtes reconnu·e en situation de handicap, vous pouvez avoir recours à ces mesures de compensation. Voici les aides générales dont vous pouvez bénéficier :

Handicap MDPH
  • l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  • la prestation de compensation du handicap (PCH) ;
  • le service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS et SAMSAH) ;
  • la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) ;
  • la carte mobilité inclusion (CMI) ;
  • l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH).

D’autres prestations plus spécifiques existent, notamment pour les enfants, leur scolarisation, les proches aidants, le transport, la formation professionnelle, l’emploi, les soins ou le logement.

Pour aller plus loin, consultez notre article  : « Quelles aides pour le handicap en France ? ».

Le rôle des MDPH est donc essentiel. La Cagnotte des Proches est une alliée et une alternative à ces structures d’intérêt public, en venant compléter les aides institutionnelles. Ouvrir une cagnotte solidaire permet également d’obtenir des moyens pour financer des équipements coûteux, tels qu’un fauteuil roulant, un véhicule TPMR ou l’aménagement de sa maison.

Cagnotte handicap

Pourquoi faire un dossier MDPH ?

Les allocations accordées permettent aux personnes handicapées ainsi qu’à leurs proches de participer à la vie sociale et leur donnent l’égalité d’accès aux droits.

Lorsque vous êtes reconnu·e en situation de handicap, vous pouvez avoir recours à ces mesures de compensation. Voici les aides générales dont vous pouvez bénéficier :

  • l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  • la prestation de compensation du handicap (PCH) ;
  • le service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS et SAMSAH) ;
  • la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) ;
  • la carte mobilité inclusion (CMI) ;
  • l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH).
Handicap MDPH

D’autres prestations plus spécifiques existent, notamment pour les enfants, leur scolarisation, les proches aidants, le transport, la formation professionnelle, l’emploi, les soins ou le logement.

Pour aller plus loin, consultez notre article  : « Quelles aides pour le handicap en France ? ».

Le rôle des MDPH est donc essentiel. La Cagnotte des Proches est une alliée et une alternative à ces structures d’intérêt public, en venant compléter les aides institutionnelles. Ouvrir une cagnotte solidaire permet également d’obtenir des moyens pour financer des équipements coûteux, tels qu’un fauteuil roulant, un véhicule TPMR ou l’aménagement de sa maison.

Cagnotte handicap

Comment faire un dossier MDPH ?

La première étape consiste à vous procurer le formulaire et le certificat médical Cerfa. Vous les trouverez auprès de la MDPH de votre département ou sur le site internet : mdphenligne.cnsa.fr

Voici la liste des documents nécessaires pour constituer votre dossier :

  • Le formulaire MDPH : remplir cet imprimé peut s’avérer long et fastidieux. Il contient une vingtaine de pages et doit être complété avec le maximum d’informations.
  • Le certificat médical : il est rédigé, daté et signé par votre médecin. Vous pouvez joindre les comptes-rendus et les bilans médicaux en lien avec votre handicap.
  • La copie de votre pièce d’identité en cours de validité.
  • Un justificatif de domicile de moins de trois mois.
  • Des documents complémentaires peuvent également être requis en fonction de votre demande.
Dossier MDPH handicap

N’hésitez pas à transmettre toute information qui vous semble utile pour que les représentants de la commission CDAPH puissent comprendre vos difficultés personnelles, sociales ou professionnelles au quotidien, ainsi que votre projet de vie.

Vous avez besoin d’une aide pour remplir votre dossier ? Vous pouvez solliciter un professionnel de la MDPH ou votre Centre communal d’action sociale (CCAS) pour vous accompagner dans votre démarche.

Comment faire un dossier MDPH ?

La première étape consiste à vous procurer le formulaire et le certificat médical Cerfa. Vous les trouverez auprès de la MDPH de votre département ou sur le site internet : mdphenligne.cnsa.fr

Voici la liste des documents nécessaires pour constituer votre dossier :

  • Le formulaire MDPH : remplir cet imprimé peut s’avérer long et fastidieux. Il contient une vingtaine de pages et doit être complété avec le maximum d’informations.
  • Le certificat médical : il est rédigé, daté et signé par votre médecin. Vous pouvez joindre les comptes-rendus et les bilans médicaux en lien avec votre handicap.
  • La copie de votre pièce d’identité en cours de validité.
  • Un justificatif de domicile de moins de trois mois.
  • Des documents complémentaires peuvent également être requis en fonction de votre demande.
Dossier MDPH handicap

N’hésitez pas à transmettre toute information qui vous semble utile pour que les représentants de la commission CDAPH puissent comprendre vos difficultés personnelles, sociales ou professionnelles au quotidien, ainsi que votre projet de vie.

Vous avez besoin d’une aide pour remplir votre dossier ? Vous pouvez solliciter un professionnel de la MDPH ou votre Centre communal d’action sociale (CCAS) pour vous accompagner dans votre démarche.

Quels sont les délais d’attente de la MDPH ?

Le délai légal de prise en charge par le conseil départemental est fixé à 4 mois.

Selon le baromètre de la MDPH, il s’écoule en réalité 4,3 mois en moyenne avant que votre demande soit traitée (données du 2e trimestre 2022). Cependant, d’énormes disparités existent suivant les départements. Par exemple, vous devrez patienter jusqu’à 9,2 mois si vous habitez dans le département de la Manche (50). 

Au contact des familles, nous avons parfois constaté des délais supérieurs à 12 mois, y compris pour des enfants en situation de handicap. 

Délais d'attente MDPH

Ces lenteurs administratives, la durée des délais d’instruction des dossiers et sans doute aussi le manque de réactivité de certaines commissions MDPH constituent de réels obstacles pour les bénéficiaires. Ils vivent souvent mal cette situation, en particulier lorsqu’elle pénalise les enfants.

Dans l’attente d’une décision et d’un déblocage des fonds, certaines personnes handicapées voient leurs problèmes de santé s’aggraver. D’autres se découragent et finissent par abandonner leur projet de vie.

Quels sont les délais d’attente de la MDPH ?

Le délai légal de prise en charge par le conseil départemental est fixé à 4 mois.

Selon le baromètre de la MDPH, il s’écoule en réalité 4,3 mois en moyenne avant que votre demande soit traitée (données du 2e trimestre 2022). Cependant, d’énormes disparités existent suivant les départements. Par exemple, vous devrez patienter jusqu’à 9,2 mois si vous habitez dans le département de la Manche (50). 

Au contact des familles, nous avons parfois constaté des délais supérieurs à 12 mois, y compris pour des enfants en situation de handicap. 

Délais d'attente MDPH

Ces lenteurs administratives, la durée des délais d’instruction des dossiers et sans doute aussi le manque de réactivité de certaines commissions MDPH constituent de réels obstacles pour les bénéficiaires. Ils vivent souvent mal cette situation, en particulier lorsqu’elle pénalise les enfants.

Dans l’attente d’une décision et d’un déblocage des fonds, certaines personnes handicapées voient leurs problèmes de santé s’aggraver. D’autres se découragent et finissent par abandonner leur projet de vie.

Pourquoi ouvrir une cagnotte solidaire ?

Le rôle des MDPH est essentiel dans l’attribution des aides aux personnes en situation de handicap. Toutefois, les cagnottes solidaires, telles que La Cagnotte Des Proches, deviennent une bonne alternative lorsque ces allocations tardent à arriver ou sont insuffisantes. En apportant souplesse et réactivité, nos cagnottes permettent d’accélérer les financements et de surmonter les difficultés budgétaires.

Que se passe-t-il si j'obtiens le financement de la MDPH en plus de ma cagnotte ?

Il n’est pas rare que des familles nous sollicitent en attendant la décision de la CDAPH. Nous leur suggérons d’anticiper les longs délais des commissions et de rester transparents vis-à-vis des donateurs. 

Cagnotte handicap

Si vous récoltez des dons grâce à une cagnotte privée et que vous obtenez en parallèle une aide de la MDPH, nous vous conseillons d’en informer vos donateurs. Vous pourrez provisionner une partie de ces fonds pour financer d’autres restes à charges ou des besoins spécifiques, tels que des options non remboursées sur un équipement, un projet personnel, un séjour de répit ou un loisir.

Dans la plupart des cas, ces fonds ne sont pas perdus. En effet, le handicap est souvent présent durant toute une vie et de nombreuses personnes renoncent à des besoins faute de moyens.

La Cagnotte des Proches est à votre écoute et s’engage pour les personnes touchées par le handicap. Grâce à notre plateforme en ligne, vous pouvez ouvrir votre cagnotte solidaire en quelques clics. C’est une solution simple et sécurisée pour collecter des fonds auprès de donateurs et réaliser votre projet de vie ou celui de votre enfant. Nos services comprennent aussi un accompagnement personnalisé et gratuit.

Sources : monparcourshandicap.gouv.fr et cnsa.fr

Pourquoi ouvrir une cagnotte solidaire ?

Le rôle des MDPH est essentiel dans l’attribution des aides aux personnes en situation de handicap. Toutefois, les cagnottes solidaires, telles que La Cagnotte Des Proches, deviennent une bonne alternative lorsque ces allocations tardent à arriver ou sont insuffisantes. En apportant souplesse et réactivité, nos cagnottes permettent d’accélérer les financements et de surmonter les difficultés budgétaires.

Que se passe-t-il si j'obtiens le financement de la MDPH en plus de ma cagnotte ?

Il n’est pas rare que des familles nous sollicitent en attendant la décision de la CDAPH. Nous leur suggérons d’anticiper les longs délais des commissions et de rester transparents vis-à-vis des donateurs. 

Si vous récoltez des dons grâce à une cagnotte privée et que vous obtenez en parallèle une aide de la MDPH, nous vous conseillons d’en informer vos donateurs. Vous pourrez provisionner une partie de ces fonds pour financer d’autres restes à charges ou des besoins spécifiques, tels que des options non remboursées sur un équipement, un projet personnel, un séjour de répit ou un loisir.

Cagnotte handicap

Dans la plupart des cas, ces fonds ne sont pas perdus. En effet, le handicap est souvent présent durant toute une vie et de nombreuses personnes renoncent à des besoins faute de moyens.

La Cagnotte des Proches est à votre écoute et s’engage pour les personnes touchées par le handicap. Grâce à notre plateforme en ligne, vous pouvez ouvrir votre cagnotte solidaire en quelques clics. C’est une solution simple et sécurisée pour collecter des fonds auprès de donateurs et réaliser votre projet de vie ou celui de votre enfant. Nos services comprennent aussi un accompagnement personnalisé et gratuit.

Sources : monparcourshandicap.gouv.fr et cnsa.fr

Articles similaires